Actualités nationales


VALLS et le défi de l'assurance chômage

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Nos communiqués

Un des premiers défis auxquels le nouveau gouvernement sera confronté sera l'agrément ou non de la convention définissant les droits à l'assurance chômage pour deux ans à compter du 1er juillet prochain.

Un accord a été conclu la nuit du samedi 22 mars par le patronat et trois organisations syndicales dans des conditions indignes. Ce texte prévoit de nouvelles réductions des droits des chômeurs et des précaires, actuels ou à venir, et notamment des intérimaires et des intermittent-es, alors que moins de la moitié des inscrit-es à Pôle-emploi est indemnisée par l'assurance chômage. Il ne prévoit aucun financement nouveau. Il s'agirait seulement de faire des économies sur les droits alors qu'il est plus qu'urgent d'investir dans la justice sociale.

Le nouveau gouvernement, s'il a bien entendu le message, doit refuser l'agrément du texte d'accord sur l'assurance chômage, décider les mesures d'urgence permettant la juste indemnisation de tou-tes les chômeurs et précaires et convoquer très prochainement une table ronde réunissant toutes les parties concernées pour remettre à plat le dispositif d'application du droit constitutionnel à des moyens convenables d'existence.

Les organisations membres de notre collectif appellent au renforcement de la mobilisation

Ni régression, ni statu quo : des droits nouveaux !

Communiqué de presse du mercredi 02 avril 2014

AC !, APEIS, MNCP, CIP-IdF, Recours Radiations, Solidaires Sud Emploi, Sud Culture Solidaires, FSU/SNU Pôle Emploi


 

Assurance chômage : manifestation de chômeurs devant le siège du PS

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Le MNCP dans les médias

Une quarantaine de chômeurs et précaires ont manifesté mercredi devant le siège du parti socialiste à Paris pour demander au gouvernement de ne pas agréer la nouvelle convention d'assurance chômage négociée par les partenaires sociaux, a constaté une journaliste de l'AFP.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Dépêche AFP du 26 mars 2014

Vidéo LCP du 26 mars 2014

Vidéo AFP du 26 mars 2014

Reportage Journal 18h France Inter du 26 mars 2014 (à partir de 1'40)

 

UNEDIC : les chômeurs s’invitent à Solférino !

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Nos communiqués

Une cinquantaine de chômeurs et précaires du MNCP rejoints par des intermittents ont vigoureusement protesté devant le siège du Parti Socialiste pour dénoncer un accord UNEDIC  négocié sans les chômeurs et au détriment de leurs droits.

Voir les photos de l'action ! 

Lire la suite


 

Et aussi...

 

Dans les assos


L’association Chôm’actif MNCP de Clermont-Ferrand entre au CNLE

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Actualité des associations

L’une des associations de notre Mouvement, Chôm’actif, a été nommée lundi 24 mars 2014, suite à sa candidature, au Conseil National des politiques de Lutte contre les Exclusions, au sein de son 8e collège, dévolu aux personnes en situation de précarité.

Alors que le MNCP, en tant que fédération y a enfin obtenu un siège de plein droit aux côtés des grandes fédérations d’intervention sociale, l’entrée de l’un de nos collectifs est un signal positif et important de la reconnaissance de notre combat pour l’expression et la représentation  organisées des chômeurs et précaires.

Lire la suite

Elections municipales à Montpellier : interview de Jacqueline Balsan

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

 

Creusot : le MNCP 71 rappelle le candidat écologiste au respect de ses engagements

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Lors de notre débat citoyen qui a eu lieu vendredi 21 mars 2014 à 20 heures sur le parvis de la mairie du Creusot, le candidat à la mairie Pierre-Etienne Graffard, pour la liste  « écologistes », s’est engagé au dédommagement anticipé des personnes âgées, locataires de l’Acapa, s’il accédait  à la mairie du Creusot.
Or nous savons actuellement qu’il a rencontré à plusieurs reprises Monsieur André Billardon en vu d’un accord électoral. Nous tenons donc à lui rappeler son engagement, il doit donc conditionner un possible accord au dédommagement aux personnes abusées.
 

 

En bref...

| + - | RTL - LTR
Suivre notre actualité